lOGOLe ministère de l'enseignement supérieur Tunisie et sa ripose contre notre grève de la dignité entre intox et imprécisions. Cela démontre bien l'absence d'une volonté réelle de soulever les problèmes de l'Université. Les mêmes réflexes et réflexions et cynisme de l'ère BEN ALI. Continuons notre grève et mobilsions-nous pour être très nombreux ce jeudi. Il n'y a que la mobilisation qui paie. Reportage de la grève de la dignité sur Watania 2.